Test ADN : le fameux Yéti serait, selon une étude publiée le 29 novembre, un ours des hautes montagnes d’Asie. Explications.

C’est la revue spécialisée Proceeding of the Royal Society B qui a publié le résultat de ce test ADN, réalisé par Charlotte Lindqvist. Cette scientifique américaine a rassemblé plusieurs échantillons qui proviennent de différents Yétis, de 1930 à ce jour. On y trouve des dents ou encore des poils. Tous ces échantillons sont censés provenir de la bête mystérieuse. Chacun d’entre eux a fait l’objet d’un test ADN pour en définir l’origine. Sur 9 éléments différents, un seul semble appartenir à la race canine. Pour tous les autres, ils proviennent d’un ours de la région d’Asie. Il peut s’agir de l’ours noir d’Asie, de l’ours brun tibétain ou de l’ours brun de l’Himalaya. Dans tous les cas, ce qu’on pensait être une bête mystérieuse et féroce n’est autre qu’un ours des hautes montagnes d’Asie.

Le mythe du Yéti se base sur un fait réel : des ours ont bien été aperçus dans cette région du monde, mais ce ne sont que des ours. Il n’y a pas de monstre qui rôde dans les montagnes. En 2012, une autre étude avait été menée sur le même sujet mais les conclusions avaient été très discutées : en effet, selon les scientifiques, les éléments analysés n’étaient pas assez fiables pour en tirer une conclusion certaine. D’ailleurs, Charlotte Lindqvist est de cet avis, elle a déclaré : ”Elle reposait sur des données beaucoup trop limitées pour permettre d’en tirer des conclusions solides”, en parlant de l’étude menée en 2012. Il semblerait qu’aujourd’hui le mythe se soit effondré. Celui qu’on prenait pour l’abominable homme des neiges n’est, en fait, qu’un ours. Mais ce n’est pas pour autant que cette histoire ne sera plus racontée de génération en génération, le Yéti n’est pas prêt de disparaitre !

Source : https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/le-yeti-serait-finalement-un-ours-des-hautes-montagnes-de-l-asie_118714